The Expendables

Prenez un tas de muscles herculéen. Ajoutez-y le fait d’être quasi-invincible. Faîtes chauffer le tout au lance-flamme et vous obtiendrez Sylvester Stallone, 64 ans, un faux semblant d’un dieu de la mythologie grecque et encore sur le ring du cinéma d’action, avec The Expendables.

On ne se prendra pas au jeu de refaire son histoire : vous la connaissez forcément ! Entre Rocky Balboa et John Rambo, Sly (pour les intimes) est passé de succès en échecs, de budgets colossaux que l’on peut regarder sans en avoir honte à des films plus « crégnos ».

Cette année, il revient en Harley, et prend place devant et derrière la caméra. Pour l’occasion, il s’est fait accompagner d’une bande de copains plus ou moins recommandable : Jason Statham, Jet Li, Randy Couture, Dolph Lundgren, Steve Austin, Mickey Rourke, Bruce Willis et Arnold Schwarzenegger pour ne citer qu’eux.

Comme on peut s’y attendre, ça explose, ça boit de la bière, ça lâche des petites répliques à tout va, ça roule sur des grosses motos et se tire dessus pour un oui pour un non ! La bande-annonce seule nous plonge dans cette ambiance qui hume la testostérone et les aisselles garnies. Comme dirait le réal : « Tenue paramilitaire exigée ».

Et pourtant, on ne peut pas dire « j’aime pas ». C’est bien cela le problème avec notre petit Stallone : il nous entraine dans des aventures bourrées de clichés, il fait exploser le tout au fusil à pompe, et pourtant ça marche. Notre côté mec viril prend le dessus sur tout ce qu’on s’est mis dans le crâne pour avoir l’air distingué.

Donc, on ne le dira pas officiellement, mais l’air de rien : c’est pas si nul, en fait…

The Expendables, de Sylverster Stallone, à l’écran le 18 août.

The Expendables - Affiche française

The Expendables, de Sylvester Stallone

  1. Vincent dit :

    Et comment que ça va être du BON !!!! Après la puissance du dernier Rambo réalisé par Stallone aussi, comment ne peut-on pas être fébrile à l’idée de voir ce film avec un tel casting !

  2. rudnes dit :

    ca c’est un casting!

  3. Fredooz dit :

    Tu m’étonnes casting de malade ! A voir sans hésitation !

  4. Ca va dépoter !!! Rourke, il est énorme quand même :)
    J’aime bien la petite scène de vanne entre Schwarzy & Stallone, avec le petit clin d’oeil sur Rambo ! Cool, je sais quoi allez voir le 18 !

  5. rahma dit :

    un casting de dingue ne fait pas forcément un bon film !

  6. Vincent dit :

    C’est vrai Rahma, mais sur ce coup là c’est collector même si le film est bidon ! Un peu comme si t’avais les meilleurs GI.Joe en même temps et que t’avais 8 ans.

  7. Gaia99 dit :

    Un bon film d’action en perspective avec une bonne distribution… a voir le passage Sly/Scharzie qui à mon avis deviendra mythique…

  8. Gaia99 dit :

    De toutes façons c’est le retour des papy en puissance partout ! U2, Rolling Stones…

  9. Gaia99 dit :

    Je plaisante, c’était pour en faire hurler certains qui se reconnaîtrons !!! lol

  10. Dara dit :

    YEAAAH ! « Le choc des papis ! »

  11. Baptiste dit :

    Pour des « papis », ils ont sacrément la forme ! Le mien, il ne se bat plus à dos de Harley Davidson depuis un moment ! Comment font-ils pour ne pas avoir les pectoraux qui dégoulinent sur le torse, c’est ça la vraie question…

  12. @Baptiste : t’as raison, ils sont même à nous filer des complexes « les papis » ! Ils ont la forment quand même !!

  13. Alice dit :

    Un concentré de testosterone. A voir, deja rien que pour le casting y a pas photos!

  14. Vu ce soir !! C’est sur que s’est pas le film sur lequel on va philosopher, mais vraiment, on passe un excellent moment. Lundgren à une gueule d’enfer et une impressionnante prestance, Rourke très bon et un look extra, Stallone à la forme, Li est toujours aussi petit (ceux qu’auront vu le film comprendront) et Statham fidèle à lui même. La scène avec Schwarzie est plein de clins d’oeil amusant, l’ensemble du film est rythmé, fun, ça tire et ça explose dans tout les sens. C’est bourré de cliché aux films d’action des années 80, c’est certes ni un film d’auteur, ni une mise en scène époustouflante (mais de bonnes choses tout de même), cependant ça fait ce qu’on en demande : un bon film d’action ou le cerveau n’a pas à réfléchir. Des fois, ça fait un grand bien ! Comme dit Baptiste dans son ticket Pulp : « on ne le dira pas officiellement, mais l’air de rien : c’est pas si nul, en fait… » :)