Illustration et portrait de Bertrand Cantat par Magali Michel pour PulpStation

Un an après la disparition du grand dandy rockeur et poète Alain BashungNoir Désir rend hommage à leur regretté amis, en reprenant son magistral et splendide « Aucun Express », tiré de l’album désormais culte « Fantaisie Militaire » (1998).

Bertrand Cantat et Alain Bashung, tout deux, amis et artistes si proche, sombres héros de l’amer et écorchés vifs, interprètes et poètes moderne… Qui mieux finalement que Noir Désir pour faire revivre ce titre étourdissant « Aucun Express » ? Quand on écoute avec quel brio et talent Noir Désir interprète, revisite et s’enivre des textes de Jacques Brel, Léo Ferré, Georges Brassens, Léonard Cohen où Nick Cave, à ne pas en douter, cette reprise sera un hommage sincère, fidèle et intense à Bashung.

Prévu pour la rentrée prochaine, cette nouvelle version de « Aucun Express » sortira sur un album de reprise d’Alain Bashung, initiative double et bien pensée de la maison de disque Barclay, commune au deux artistes. Le label assure un chapeau bas à Bashung, après le noir désert laissé par son absence, et un retour musical sobre et élégant de Noir Désir, sans heurts, sans reproche, avec talent et sincérité.

Il était déjà le souhait de Bashung, d’avoir des textes de Cantat pour son dernier et très bel ouvrage « Bleu Pétrole », mais le contexte et la détresse psychologique du leader de Noir Désir, encore en détention à ce moment là, pour les évènement tragique qu’on connait, ne l’as pas permis. A défaut d’avoir pu prêter ses mots, c’est derrière ceux de Bashung que Cantat prêtera à nouveau, sa voix fébrile pour honorer l’amis et l’artiste. Noir Désir avais déjà offert une bouleversante recréation de « Volontaire » avec un duo d’exception Bashung-Cantat, pour le double album « Climax », compilation du meilleur du dandy rockeur en 38 morceaux, sortis en 2000 (voir le clip ci-dessous).

Cette reprise signe donc le retour en douceur du groupe mythique et emblématique du rock français, en attendant une succession au brillantissime « Des visages, des Figures », dernier album en date (2001), qui fut un énorme succès, plébiscité et encensé par l’ensemble de la critique. Les fans ont dû attendre jusqu’à novembre 2008 pour découvrir 2 nouveaux titres offert sur le site officiel du groupe ; une belle balade « Gagnant, Perdant (bonne nuit les petits) » et une reprise électrique sur « Le temps des cerises ». Plus récemment, la collaboration du groupe sur le titre « A tout moment la rue » de Eiffel, avec les chœurs de Bertrand Cantat. Pour patienter à nouveau, il y aura désormais et pour bientôt « Aucun Express »… N’empêche que l’automne va être long :)

  1. Gaia99 dit :

    Bashung-Cantat… Deux artistes écorchés vifs ! En effet il ne pouvait pas y avoir meilleur interprête que lui pour faire revivre la musique de Bashung.

    Encore Merci à Cantat et Noir Désir pour ce titre !

  2. […] Noir Désir rend hommage à Bashung 1 commentaires(s) | publié le 07/17/2010 […]